UA-75278636-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2014

LE BOHÉMIEN

****

 

JE NE VEUX ME PERDRE DANS LA NUIT.

Ô MON AMOUR, TA LUMIÈRE DE TON ÂME GUIDE MES PAS.

NOTRE BONHEUR, LUI, NOUS PROTÉGERA.

AU GRAND LARGE DE TA TENDRESSE, JAMAIS JE NE M'ENNUIE....

 

****


 

LE BOHÉMIEN 

 

Je ne suis rien.   

Tel un éclair, tu es venu dans ma vie.   

J’ai relevé bien trop de défis.

Le bonheur s’offre à moi, moi le bohémien….

 

Le printemps va chanter.  

Ressens ma passion qui se veut tienne.   

Que nos élans ne s’abstiennent.

Les moissons de la vie savent nous émerveiller…. 

 

Je lis ainsi en toi.   

Je le sais, la lumière te charme.   

Elle séchera mes larmes.

Et, en ce monde, notre amour deviendra Roi.

 

Je n’étais rien.   

Mon Amour, ta présence est fantastique.   

Le ciel aime les romantiques.

Apprenons ensemble à mieux cerner le destin….

 

J’ai défié la science.  

Tes yeux me chantent ô combien la vie.      

Vois comme le temps nous sourit.

En mon âme, des couleurs ont pris naissance….  

 

Sans toi, je n’étais rien.  

Tu vois ! Les roses lisent dans nos âmes.  

Seuls tes sourires m’enflamment.

Ô mon Amour, avec toi, mon cœur devient serein….

 

Jacques 

 

 

18:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

quel apaisement dans tout ce que tu décris
Vis ton amour au grand jour
aimez vous tant que vivent vos coeurs
tu es, et tu resteras un grand poète
dommage que la maladie soit omniprésente
et qu'aucun baume ne peut la guérir
continues avec tes beaux poèmes à coucher
sur la page tes ressentis en couleur

Écrit par : christiane | 08/09/2014

Les commentaires sont fermés.