UA-75278636-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2014

VIVRE POUR VIVRE

 

L'incompris que je suis s'exprime.

Par le passé, j'avoue que j'ai trop flirté avec la mort.

Je sais, la Lumière vaut son pesant d'or.

Et le fait que deux hommes s'aiment ne sera jamais un crime.


 

VIVRE POUR VIVRE  

 

 

Vivre pour vivre. 

Mon Amour, embrassons ensemble la liberté.

Au crédit des aurores, je vis pour t’aimer.

Même malade, je suis loin d’avoir la férocité d’un tigre.

 

D'ailleurs, je n’ai point de griffes. 

Tu le sais, l’espérance veut avoir son aquarelle.

Vivons de nos sentiments passionnels.

À jamais, du parfum des amours, je resterai pensif.

 

Vivre pour comprendre.  

Je crois que le pardon n’est point une faiblesse.

L’incompréhension n’a aucune finesse.

Et ma santé, crois-tu que les docteurs vont me la rendre ?

 

Vivre pour vivre. 

Mais pour de l’argent, la Terre fut exploitée.

Les moissons engendrent la générosité.

Ô mon bel Amour, faudrait-il l’écrire dans un livre ?

 

J’ai appris que je veux vivre pour t’aimer. 

Observes la Lumière ! Elle décompte les heures.

En mon âme renaissent de jolies couleurs.

Chut ! La Lumière sent que j’ai le devoir de la solliciter.

 lumière et envolée d'oiseaux crépuscule.jpg

Le Soleil veut embraser ma peur. 

Pour en arriver là, j’ai dû réapprendre à vivre.

Une multitude d’oiseaux a lu ce chapitre.

Ô mon Amour, tu fais naître des étoiles en mon cœur….

 a bisous gay.jpg

À jamais, mon Amour, saches que je t’honore.

La Lumière sait qu’elle vaut son pesant d’or.

 

Jacques

 

 

17:24 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Très bien choisies les images mon grand.
Super bien écrits encore tes ressentis.
puissent un jour les médecins trouver les remèdes pour diminuer
tes souffrances.
Même si tu vas perdre la vue, les couleurs, tu sais les imaginer
les ayant connues. Quand on t'explique quelque chose tu peux aussi
savoir de quoi on parle.
Je sais aussi que ma vue n'est plus pareille, depuis quelques temps.
Elle ne diminue plus , elle est stationnaire, j'ai encore cette chance.
Malgré mes glaucomes je vois encore bien,j'arrive encore à lire sans
lunettes, mais çà dépend des jours.
Tu as beaucoup de chance d'avoir pareil compagnon, il est tout pour toi.
Mais tu es tout pour lui aussi.
Il était bien triste le temps de ton hospitalisation qui fut longue.
Je le contactais par messagerie pour prendre de tes nouvelles.
Continues à écrire, çà te fait du bien de pouvoir extérioriser tes états d'âme.
Gros bisous et bonne fin de week-end

Écrit par : christiane | 05/10/2014

Les commentaires sont fermés.