UA-75278636-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2014

COMME

 

Le temps veut me comprendre.

Je crois que le vent voudrait explorer mon cœur.

La joie est aussi fertile qu'une fleur.

Et pourtant, le corps endolori, je ne peux que l'attendre....


 

COMME

 

 Comme l'emporte le silence

Aux saisons rosées des temps sans élan.

 

Comme l'emporte l'innocence

Pleurant la violence du souffle des vents.

 

Comme un rêve émouvant

Refusant l'ignorance des vagues insolentes.

 

Comme les marées emportant mes souvenirs dans les océans

Aux creux de leurs vagues qui s'éloignent des rivages du temps.

 

Comme perçante, une lune, dans la nuit reluisante

Aussi fidèle que mon cœur l'est envers les étoiles scintillantes.

 

Comme un été aux pluies de printemps

Qui ne s’inclinent à la souffrance évanescente.

 

Comme le soleil réfléchissant

Le bonheur de l'amour refleurissant.

 

Comme un soleil rayonnant 

S'évade une lumière étincelante.

 

Comme les louanges des mésanges découvrant

Le refrain d'un précieux et doux présage chantant.

 

Sur une terre qui n’agonise d'évidence, 

Me revient l’espérance apaisant l'innocence….

 

vague lumin.jpg

 

Jacques

Écrit le jeudi 7 août 2006

Revu ce jour

 

 

                                   

14:52 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

je l'avais trouvé beau hier déjà
encore une sale période de ta vie que 2006,,,,
le 7 août est la date de mariage de Muriel, donc
facile à retenir pour moi
bonne fin de journée,, gros bisous

Écrit par : christiane | 23/10/2014

QUE DIRE ?? SUPERBEMENT BEAU ............

Écrit par : sylvie | 24/10/2014

MERCI POUR CETTE POESIE ... TU OUVRES TON COEUR A QUI LE VEUT, C'EST D'UNE GENEROSITE SANS BORNES ... DES PAROLES D'UNE GRANDE DOUCEUR ... CELA M'AIDE MOI AUSSI A SUPPORTER MA DOULEUR QUE CAUSE LA PERTE DE MON MIKE ... MERCI ENCORE.

Écrit par : gUY | 24/10/2014

Les commentaires sont fermés.