UA-75278636-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2014

L’AZUR D’AIMER

 

Je voyage dans tes yeux.

Notre vie est une très longue traversée.

De la confiance naît la sincérité.

 Et je t’avoue que notre Amour est prestigieux….


 

L’AZUR D’AIMER

 

Épuisé, ma vie, je la gère.  

Du souffle du Bonheur, j’en suis preneur.

Le ciel me protège des malheurs.

Mais des erreurs médicales, je vis un réel calvaire.

 

Docteurs, lisez dans mes yeux.   

Je pense avoir répondu à toutes vos questions.

Vous devriez faire preuve de dévotion.

Des silences qui vous servent de réponses, j’en suis furieux.

 

Seulement, ne détruisez rien de ma vie. 

Semez la fleur des négligences ne vous servira à rien.

La Lumière défiera l’échéance de mon destin.

Ô mon Amour, savais-tu que notre avenir est scellé à vie ?

 

noel coeur et clef dans le desert.jpg

 

La peur me défie elle aussi.  

Humons alors le parfum de nos « je t’aime ».

Que l’encre de mon âme ne saigne !

Ô mon bel Amour, l’azur d’aimer teint notre paradis.

 

Distrait, ma vie, je la gère.  

En t’aimant, mon Amour, j’ai réappris à vivre.

Grâce à toi, meurtri, mon cœur respire.

Mais l’équation qu’est la maladie reste un réel mystère.

 

Je chante le cœur amoureux.   

En clignant les yeux, ma passion se fait tienne.

En nos cœurs, la tendresse devient Reine.

Et la frontière, tu l’as traversée pour qu’on vive tous deux….

 

 aquarelle passion.jpg

 

 

Jacques

 

 

 

 

13:51 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

très bien décrites tes émotions
ce présent j'aimerais qu'il disparaisse et fasse place à un avenir
meilleur
que ces souffrances puissent elles aussi s'atténuer, mais bon Dieu,
n'y a't'il point de remède pour guérir ces chairs meurtries?
Les médecins sont-ils incapables de remédier à ce genre de maladie,??????
la médecine progresse pourtant, je n'arrive plus à comprendre
Je sais pourtant aussi que c'est grâce à ton chéri que tu caches bien
souvent tes douleurs afin de ne point trop l'attrister.
Comment peut-on rester indifférent devant de telles souffrances, Docteur,
soyez humains , augmentez la dose de calmants, faites en sorte qu'il puisse
bénéficier de temps de répits,,,,,,,de temps d'accalmie
bonne fin de journée
bisous tendresse et surtout Courage,

Écrit par : christiane | 19/11/2014

Les commentaires sont fermés.