UA-75278636-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2014

LE CHANT D’UN ADIEU

 

Les promesses brûlent tel un feu. 

De la génétique naîtront un jour les soldats du futur.

En ce moment, j’écoute les chants de la nature.

Que ses parfums qui m’enivrent me guérissent les yeux !

 

Vivre pour savourer ce qu’on fait. 

Docteurs, vos promesses ne nourrissent le vent.

Je ne pouvais point me montrer souriant.

Silence ! Écoutez les colombes qui, elles, prônent la paix.

 

Sachez que mes yeux me brûlent.   

Je sais que vous avez bâclé mon dossier médical.

Vous avez semé une monstrueuse pagaille.

Taisez-vous ! Je vais humer le parfum des crépuscules.

 

Le cœur me fait souvent très mal.  

Je continue à vivre pour t’aimer, mon Amour.

Nos sentiments de Lumière se savourent.

Que par magie, puisse me guérir le chant des étoiles !

 

En mon cœur, de l’amour, il en pleut.  

Mon Trésor, tu le sais : nos yeux pétillent de joie.

Mais pourquoi suis-je encore aux abois ?

Pourtant, de la magie d’un clair de lune, le Soleil s’émeut.

 

Amoureusement, je me ressaisis. 

Mais pourquoi ai-je des cailloux dans le sang ?

Mon cœur en devient moins souriant.

Si j’étouffais mes cris, je risquerais de mourir d’asphyxie.

 

De nos « je t’aime », le temps en raffole.

Mon Amour, de nos baisers de roses, le ciel se languit.

Notre Terre adore nos sentiments qui l’ont guéri.

Mais j’ignore si les soldats du futur aimeront les farandoles.

 

Le temps me donne la mesure.  

Si un jour, je baisse les bras, ce serait un suicide.

Ô mon Amour, ta Lumière me rend lucide.

J’écoute le vent qui me dit vouloir panser mes blessures.

 

La génétique veut défier la nature.

Les docteurs entendront le chant de l’humanité.

Ô mon Amour, ils aimeront alors nos baisers.

Mais j’ignore de quoi seront faites les moissons du futur.

 

Les oiseaux du monde sont présents. 

Ils me disent être heureux de nous savoir ensemble.

Mon Amour, du chant d’un adieu, je tremble.

Et, de peur, les larmes de mon âme perlent tel un torrent….

 

 Torrent.jpg

 

 

Jacques

 

 

 

Commentaires

Trop beau ton texte encore et plein d'espoir
contente de voir que tu réagisses aussi bien
j'espère de tout coeur que tu pourras un jour me
dire '' je suis guéri '' Dieu a entendu mes prières
Puisses-tu jouir de longues années encore de ce merveilleux
bonheur qu'est le vôtre
Ne baisses jamais les bras, tu es fort et tu le prouves par ton
comportement
j'ai de la chance de te connaître surtout
bisous tendresse à vous deux
votre amour triomphera de tout

Écrit par : christiane | 18/12/2014

RIEN NE T'AURA EPARGNÉ, SAUF L'AMOUR ... CET AMOUR QUI T'EMPLIT ET AUQUEL TU DOIT T'ACCROCHER ... AVEC TOUS TES MALHEURS, L'AMOUR T'ES RESTE FIDÈLE ... NE CESSE JAMAIS DE CROIRE EN L'AMOUR, IL EST PRÉSENT, LÀ PRES DE TOI, JE TE PARLE DE TOUT ÉPOUX ... MAIS AUSSI NE CESSE DE CROIRE AU MIRACLE, QUI POURRAIT TRÈS BIEN SE PRODUIRE, CHER JACQUES ... EN TOUS CAS JE PENSE À TOI DANS MES PRIÈRES ... PASSE UNE BELLE FÊTE DE NOËL, MALGRÉ TOUT ... "PAIX SUR TERRE AUX HOMMES DE BONNE VOLONTÉ" ... SOIS FORT, JACQUES ... GROS BISOUS À VOUS DEUX.

Écrit par : Guy | 19/12/2014

SUR CE POÈME LES MOTS SONT BIEN PETITS BIEN HUMBLES POUR TE RACONTER A QUEL POINT TU OFFRES L AMOUR QUI TE PORTE.....LES MÉDECINS NE COMPRENNENT RIEN...MALGRE EUX MALGRE TOUTES LES MISERES DE TON CORPS TON COEUR A ET AURA TOUJOURS 20 ANS DE CET AMOUR QUI VOUS PORTENT TON ÉPOUX ET TOI....CELA NE SERA JAMAIS UN ADIEU ENTRE TON ÉPOUX ET TOI ENTRE TES FIDÈLES AMIES ET TOI...TON AMOUR EST IMMORTEL...TU N AS PAS DIS TON DERNIER MOT MON GRAND CONTRE CES DOCTES DU BISTOURI..ILS ONT MASSACRE TON MOLLET TON ACUITE DE COEUR TA SENSIBILITE PERSONNE NE PEUT Y TOUCHER. TA MAMAN AIMAIT ELLE ECRIRE ???? ON DIRAIT QUE TON ECRITURE EST PORTEE PAR UN ANGE TON ANGE GARDIEN...NI UN ADIEU NI UN AU REVOIR MAIS UN A TRES VITE.....

Écrit par : berisa | 19/12/2014

Les commentaires sont fermés.