UA-75278636-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2015

FACE AU DESTIN

 

Le temps n’efface rien. 

En mon cœur, les mots d’amour voyagent.

Chut ! Des anges sont de passage.

De mes yeux qui s’éteignent, je fais face au destin.

 

Il me dit en être inquiet.  

Et pourtant, je peine vraiment à le croire.

En toute discrétion, il m’en fait part.

Puissent les maladies me laisser un havre de paix !

 

Je n’ai pu faire de grandes études. 

À mes yeux, la vie est la plus créative des écoles.

Que mon âme puisse prendre son envol !

La Lumière ne voudrait que je m’effondre d’incertitudes.

 

Dès lors, le Soleil s’interroge.    

Il me dit adorer les couleurs de mes émotions.

Mais, j’ai très peur des complications.

Et, dans les flots des promesses médicales, je patauge.

 

Le Soleil en brise son horloge.  

J’écoute le chant des rivières qui m’apaisent.

Les compromis attiseront leurs braises.

Que de mon douillet nuage, jamais on ne m’y déloge.

 

La souffrance n’est pas un choix.

Ô mon Amour, sans toi, jamais je ne serais.

La rivière des amours appelle la paix.

Je crois que la courtoisie médicale jamais n’existera.

 

Je veux d’un avenir paisible.  

En pleine nuit, le chant du coq m’interpelle.

Ses grands secrets, il me les révèle.

Il me dit savoir que mes douleurs me sont nuisibles.

 

Je me dois de faire face à mon destin.

Les infos qu’il détenait ne me seront point fatales.

Du coup, il m’offre une jolie fleur de cristal.

Ça faisait un bail qu’il voulait que nous tissions des liens.

 

Des docteurs m’ont molesté.

Sachez que vos erreurs demeureront illégales.

Pour taire ces mots, injectez-moi du létale.

J’ai des droits, et je vous prierai de bien les respecter.

 

Sans mystère, le jour se lève.  

Ô mon Amour, S’aimer fait se taire nos chagrins.

La mélancolie nous chante son joli refrain.

Humons ensemble le savoureux parfum de nos rêves….

 

le temps horloge.jpg

 

Jacques

 

 

 

 

Commentaires

j'en reste bouche bée une fois de plus de voir le courage
dont tu fais preuve face à la maladie
tellement bien décrits tes ressentis
c'est vrai que les médecins pourraient faire un effort et
trouver de nouvelles potions
ils sont grassement payés et finalement nous ne sommes
que les pions d'un jeu qu'ils gagnent à chaque fois
Si au moins ils reconnaissaient leurs erreurs au lieu de se
renvoyer la balle
Saches que je serai toujours à ton écoute quoi qu'il advienne
courage pour affronter ce lourd destin qui est le tien
bisous tendresse

Écrit par : christiane | 05/01/2015

JACQUES, CONTINUE A REGARDER LE MONDE COMME TU LE FAIS, AVEC LES YEUX DE TON ESPRIT, DE TON ÂME ... DIS TOI BIEN QUE TON CHER ÉPOUX EST LA POUR VOIR POUR TOI ET DE TE DECRIRE LES CHOSES ... QUAND AUX MEDECINS, ILS SONT SOUVENT TROP IMBUS D'EUX MÊMES POUR RECONNAITRE LEUR IMPUISSANCE FACE A CERTAINES MALADIES ... IL NE ME RESTE PLUS QU'A VOUS SOUHAITER A TOUS LES DEUX, UN BONNE ANNEE MALGRE TOUT ... COURAGE MES AMIS ... JE VOUS EMBRASSE TOUS LES DEUX
GUY

Écrit par : Guy | 07/01/2015

Les commentaires sont fermés.